Appraisal Institute of Canada

Trouver un
évaluateur

Programme du Congrès 2019 de l’ICE

7 h - 16 h Tournoi de golf de l'ICE
  • Mercredi, le 5 juin 2019
  • Heure : 7 h à 16 h (l’autobus partira à 7 h 30)
  • Coût : 135 $
  • Endroit : The Wilds Resort – 299 Salmonier Line, route 90, Holyrood, T.-N. A0A 2R0

Le terrain de golf de 18 trous The Wilds est parmi les mieux cotés et renommés mondialement, et pas seulement pour ses verts clairs et ses allées magnifiques. Le parcours est véritablement unique grâce aux paysages qui l’entourent. Situé dans l’incomparable Irish Loop, sur les berges de la rivière Salmonier, vous pourriez difficilement trouver un endroit plus pittoresque pour frapper un coup de départ. Le prix inclut le transport, les frais d’entrée, la voiturette et le dîner.

13 h - 16 h Randonnée pédestre avant-congrès *COMPLET*
  • Mercredi, le 5 juin 2019
  • Lieu du départ : Hall du Delta St. John’s
  • Heure : 13 h à 16 h
  • Coût : 20 $ par personne

Les participants à cet événement seront pris en charge par des bénévoles du comité local de l’ICE dans le hall de l’Hôtel Delta et guidés dans une randonnée pédestre urbaine à travers le vieux St. John’s, en passant par la rue George, le district ecclésiastique, l’historique rue Gower et le quartier pittoresque de Battery. Au-delà de Battery, les randonneurs emprunteront un sentier étroit plus difficile longeant la côte, avant d’atteindre Signal Hill par l’arrière. Après une brève pause à Signal Hill, la randonnée se poursuivra jusqu’au village de Quidi Vidi et prendra fin dans une microbrasserie locale pour prendre des rafraîchissements. Quand bon leur semblera, les membres du groupe reviendront de la brasserie Quidi Vidi à l’Hôtel Delta en taxi. Le coût de la randonnée couvre les rafraîchissements et le transport de retour à l’hôtel. La randonnée prendra environ deux heures et demie.

 

18 h - 20 h Réception d’accueil

Rejoignez-nous dans le hall principal du Centre des congrès de St. John’s pour le lancement du congrès ! Prenez votre trousse d’inscription, créez de nouveaux liens et renouez avec des collègues. Hors d’œuvres et boissons seront disponibles !

Code vestimentaire : tenue d’affaires décontractée

Commenditaire:

8:00 a.m. - 9:30 a.m. Cérémonies d’ouverture et conférencier principal : Brad Gushue

L’Institut canadien des évaluateurs est heureux d’annoncer que son conférencier principal au Congrès de l’ICE 2019 sera le joueur de curling olympique Brad Gushue. Champion olympique et vainqueur du Brier Tim Hortons en 2017 et 2018, il est présentement classé 1er au monde.

Une carrière de curleur longue et impressionnante a valu à Gushue plusieurs accomplissements majeurs en représentant la Canada sur le circuit de curling mondial. En 2006, un travail d’équipe et un leadership incroyables lui ont permis avec son équipe de remporter l’or aux Jeux olympiques. C’était la première fois qu’une équipe canadienne remportait la médaille d’or au curling masculin. Avec ses coéquipiers, Gushue est devenu le premier Terre-Neuvien à jamais gagner une médaille d’or olympique.

Au Brier Tim Hortons 2018, Gushue a établi un nouveau record pour le nombre de victoires dans une partie Brier en tant que capitaine, brisant une égalité à trois avec les détenteurs du record précédent. Gushue et son équipe ont également remporté le Championnat mondial de curling masculin Ford 2017.

Brad racontera comment les efforts déployés pour bâtir une équipe solide, accompagner le travail d’équipe et vaincre tous les obstacles dans des environnements où la pression était forte ont été la clé de leur performance exceptionnelle. Brad captive son auditoire avec des histoires de leadership inspirantes et il explique comment préparer une équipe pour le succès.

Commanditaire:

10 h - 11 h 30 Plénière : Les évaluateurs sont-ils prêts pour le futur ?

À propos

D’année en année, cette session est l’une des préférées du Congrès!  Venez écouter des cadres chevronnés de l’industrie de l’immobilier discuter des changements spectaculaires entraînés par des technologies comme l’intelligence artificielle, l’analyse prédictive et plus encore.  Ils donneront également leur point de vue sur la façon dont tous ces changements affecteront, tant la profession d’évaluateur que l’ensemble du secteur de l’immobilier.  La séance de cette année comprendra une période de questions de la part de l’auditoire.

Conférenciers

Paul Morassutti, AACI, P.App, CBRE Ltd.

Andrew MacLeod, AACI, P.App, Colliers International

Colin Johnston, AACI, P.App, Altus Group Ltd.

13 h - 14 h 30 L’émergence du modèle de cohabitat en Amérique du Nord

À propos

Les collectivités de cohabitat sont axées sur des voisinages sociaux qui fournissent la connexion humaine que beaucoup de gens recherchent. Les petites maisons ou petits appartements sont regroupés autour d’un environnement pédestre où l’on trouve de grandes installations communes. Les voisins participent à l’administration de leur collectivité, socialisent spontanément et mangent régulièrement ensemble dans l’immeuble communautaire qu’ils partagent. La qualité de vie est palpable : des enfants jouant çà et là en toute sécurité sous l’œil attentif de plusieurs voisins, des aînés trouvant compagnons et engagement, et des gens de tous âges donnant et recevant de l’aide d’innombrables façons, comme par exemple emprunter une tasse de lait ou faire une course pour un voisin. Plus de 150 collectivités de cohabitat sont en cours de construction en Amérique du Nord, alors que de nombreuses autres en sont à différents stades de formation et de développement. Dans cette séance, l’architecte Mary Kraus, qui travaille avec les collectivités de cohabitat à travers l’Amérique du Nord depuis 1990 et qui vit elle-même en cohabitat depuis 25 ans, décrira le modèle de cohabitat en profondeur et allouera ensuite beaucoup de temps pour les questions et la discussion.

Conférencière
Mary Kraus, AIA, LEED BD+C, Mary Kraus Architect

Commanditaire: 

Gestion des actifs : Élargir les rôles de l’évaluateur

À propos

Les organisations qui ont besoin d’actifs immobiliers pour livrer des services doivent évaluer leur rendement global. Les Plans de gestion des biens immobiliers (PGBI) deviennent de plus en plus importants dans l’industrie immobilière, alors que les organisations publiques et privées se tournent vers leurs avoirs immobiliers pour améliorer le rendement financier et la prestation des services. Habituellement, les évaluateurs entrent en jeu à la fin des PGBI en faisant des consultations seulement sur le processus de disposition. Toutefois, les évaluateurs ont beaucoup d’opportunités pour appliquer leurs connaissances et leur formation à l’élaboration de PGBI. En 2000, on a fusionné 11 municipalités pour créer la Ville d’Ottawa, qui a du développer et mettre en œuvre un Plan de gestion intégrale des actifs pour rationaliser son portefeuille immobilier. Robin Souchen, BA, AACI, gestionnaire des services immobiliers à la Ville d’Ottawa, fait partie d’une équipe immobilière chargée de rationaliser le portefeuille corporatif de la Ville. La présentation de M. Souchen donnera un aperçu du processus permettant de produire un PGBI et de ses résultats en temps réel, en soulignant des domaines où les compétences professionnelles d’un évaluateur ont ajouté de la valeur et ont été critiques à la prise de décision. La présentation veut montrer aux évaluateurs les nouvelles opportunités de consultation et aux évaluateurs rémunérés travaillant pour des organisations possédant des avoirs immobiliers les relations et l’interdépendance entre les politiques, les opérations et la planification stratégique dans la prestation des services et des programmes.

Conférencier

Robin Souchen, AACI, P.App, Manager Corporate Services Department, City of Ottawa

Commanditaire:

L’industrie du cannabis : Impact potentiel sur l’utilisation des terres en C.-B.

À propos

Un examen de l’industrie émergente du cannabis au Canada et de son impact potentiel sur l’utilisation des terres, particulièrement dans les basses-terres continentales de la Colombie-Britannique. Comprendre à la fois les tendances vers l’industrie du cannabis et les compromis entre celle-ci et la production agricole est essentiel pour bien mesurer l’impact de cette nouvelle industrie légalisée.

Conférencier

Craig Hennigar, AACI, P.App, Canadian Director of Market Intelligence, Colliers International

15 h - 16 h 30 Taxation et évaluation des propriétés des Premières Nations

À propos

Depuis 45 ans, les Premières Nations du Canada ont développé une compétence en matière d’impôt foncier sur leurs terres et depuis le début des années 1990, elle a connu une croissance remarquable : de cinq Premières Nations dans deux provinces à maintenant plus de 140 Premières Nations dans toutes les provinces, sauf l’Île-du-Prince-Édouard. Cette croissance a été favorisée par le développement commercial et résidentiel, notamment dans les zones urbaines où il y a souvent pénurie de terrains à bâtir. Ce développement et la compétence en matière d’impôt foncier bénéficient grandement, sur les plans économique et fiscal, aux communautés des Premières Nations et aux compétences adjacentes. La croissance de l’impôt foncier chez les Premières Nations est surtout attribuable au travail de ses dirigeants, qui ouvrent la voie à l’expansion de la compétence, par l’entremise de la Commission de la fiscalité des premières nations, ce qui offre leadership et soutien réglementaire, et l’implication des fournisseurs de services d’évaluation régionaux tels BC Assessment et MPAC. La présentation est conçue pour fournir de l’information aux évaluateurs qui se spécialisent dans plusieurs secteurs d’évaluation touchant les cadres réglementaires qui supportent l’impôt foncier des Premières Nations. Elle soulignera l’expérience de la Colombie-Britannique, où l’on retrouve près de 100 autorités taxatrices des Premières Nations, de même que la récente expansion survenue en Ontario.

Conférenciers

Bill Dawson, AACI, P.App, Manager of First Nations Assessment, BC Assessment

Chris Fusco, Director of Real Estate & Strategic Accounts, MPAC

Trenton Paul, Director of Policy and Law Review, First Nations Tax Commission

Commanditaire:

Aperçus sur l’expropriation dans les grands projets linéaires

À propos

L’acquisition de terrains pour les grands projets linéaires est complexe et dynamique. À l’aide de récents projets linéaires majeurs, les présentateurs souligneront les opportunités pour la profession de servir les intérêts du public dans ses projets à facettes multiples. Cela inclura une perspective holistique du projet et son encadrement réglementaire, les éléments dans la liste des choses à faire des évaluateurs qui font de l’évaluation linéaire, les pièges courants des rapports d’évaluation et des façons de faire de bonnes acquisitions et résoudre les différends.

Conférenciers

Kirk Norine BSc., MRICS, AACI, P.App, Manager, Land Standards & Land Management Highways and Infrastructure, Government of Saskatchewan

Todd Pickett, AACI, P.App, Évaluateur à honoraires et coordinateur des terres privées pour le Lower Churchill Project

James Hardy, MRICS, AACI, P.App, Manager, Acquisition & Disposal, Transportation and Infrastructure Renewal. Province of Nova Scotia

Commanditaire: 

Règlement des plaintes - Naviguer dans le processus

À propos

Notre séance survolera brièvement le processus de règlement des plaintes. Par la suite, nous donnerons trois exemples de plaintes reçues par les avocats, discuterons des options et demanderons au public ses suggestions de règlement, avant de présenter les règlements réellement intervenus. Bien sûr, les noms seront changés et les situations modifiées pour protéger la confidentialité. Suivra un débat d’experts avec la participation du public pour dégager et débattre les idées fausses que l’on entretient au sujet des plaintes. La présentation veut montrer aux participants comment éviter d’être l’objet d’une plainte et leur dire quoi faire si cela se produit.


Conférenciers

Louis Poirier, AACI, P.App, Director, Property Tax Complex Ryan ULC

Brian Varner, AACI, P.App

 

18 h - 22 h Soirée de réseautage – Party de cuisine de Terre-Neuve

Lieu d’embarquement : Hôtel Delta de St. John’s
Lieu de l’événement : The Rooms

Départ des navettes : 17 h 45 à 18 h 45
Horaire de l’événement : 18 h à 22 h

Cette année, la Soirée de réseautage aura lieu dans le cadre d’un Party de cuisine de Terre-Neuve, au musée historique The Rooms à St. John’s. Attendez-vous à une soirée remplie de mets délicieux, d’activités excitantes et de réseautage abondant !

Code vestimentaire : tenue d’affaires décontractée; les soirées pouvant être fraîches, prévoyez un coupe-vent.

6 h - 7 h 30 Course matinale

Commanditée par Verra Group

Cette année, la course du Congrès de l’ICE fera 5,5 kilomètres sur le Grand Concourse, un axe piétonnier intégré et un réseau d’espaces verts reliant 10 municipalités dans le nord-est de la région d’Avalon. Le Grand Concourse comprend actuellement plus de 200 kilomètres d’allées piétonnes entretenues qui relient tous les grands parcs, rivières et étangs de la région. C’est le paradis des coureurs.

On transportera les coureurs par bus, de l’hôtel du congrès jusqu’à la ligne de départ, au Fluvarium, une exposition écologique située près de l’Universté Memorial. La course sera surtout en descente, sauf pour une portion d’un demi-kilomètre près de l’arrivée, et suivra la piste entourant Long Pond, descendra le long de la rivière Rennies et se terminera à la statue Rower, au lac Quidi Vidi, le site des régates de Quidi Vidi, le plus ancien événement sportif d’Amérique du Nord. On servira du café et des collations aux coureurs au lac avant de les ramener par bus à l’hôtel du congrès.

 

8 h 30 - 10 h Nouveaux changements technologiques et évaluation des terrains destinés au développement résidentiel

À propos

Ce séminaire traitera des changements technologiques et des tendances émergentes dans l’évaluation des terrains destinés au développement résidentiel. Les tendances technologiques changeantes auront une incidence majeure sur l’analyse traditionnelle des marchés pour déterminer la demande, les produits, l’offre concurrentielle, la fixation des prix, l’absorption, etc. La matière présentée discutera des tendances actuelles dans la collecte et l’analyse de données, incluant l’émergence des renseignements intelligents, des mégadonnées et de l’analyse prévisionnelle. Sur cette toile de fond en évolution, la présentation sera axée sur les méthodologies et procédures actuelles servant à évaluer les terrains résidentiels, y compris : concepts linéaires; intrants pertinents des coûts; détermination des taux de rendement appropriés; et rapport entre le profit des articles d’exécution et le taux d’actualisation. Le séminaire vise à informer, remettre en question et fournir des références utiles en matière d’évaluation.

Conférencier

Paul D. Bender AACI, P.App, Executive Vice President, Research, Valuation & Advisory, Altus Group Limited

Commanditaire: 

Technologie perturbatrice - Comment Airbnb change le marché immobilier

À propos

Airbnb est une plateforme de location à court terme qui a connu une croissance exponentielle depuis son lancement en 2007 et qui offre actuellement 4,5 millions d’annonces dans plus de 190 pays. Airbnb a commis l’infamie de changer le paysage de quartiers comme le quartier gothique de Barcelone et a eu un impact sur les secteurs de l’hôtellerie et du logement dans pratiquement tous les quartiers où il est très présent, y compris le centre-ville de St John’s. Ce programme examine l’évolution d’Airbnb et donne un aperçu général de son incidence actuelle et potentielle sur les marchés immobiliers canadiens, en analysant le centre-ville de St. John’s comme exemple précis. Glen Power donnera un aperçu de l’évolution d’Airbnb et de ses répercussions plus générales sur le marché, ainsi qu’un aperçu statistique de ses répercussions sur le marché de St. John’s. Émilie Bourque, une super-hôtesse d’Airbnb, donnera un aperçu du fonctionnement d’Airbnb et de ce qu’Airbnb a à offrir, tandis que Monique Rosszell et Carrie Russell de HVS apporteront leur expérience dans le domaine de l’évaluation hôtelière.

Conférenciers

Emilie Bourque, Owner of FabStay Accommodations and Airbnb Superhost

Monique Rosszell, AACI, P.App, Senior Managing Partner, HVS

Glen Power, AACI, P.App, Director, Provident Valuation & Advisory Services Inc.

Commanditaire:

Comment les futures données démographiques influenceront le marché immobilier canadien

À propos

À venir

Conférenciers
Peter Norman, Vice President and Chief Economist, Altus Expert Services Toronto, Altus Group

Chris Janes, Housing Market Insights Professional, Canadian Mortgage and Housing Corporation

Commanditaire:

10 h 30 - 12 h Remplisseurs de formulaires - Plus qu’un simple formulaire

À propos

Évaluateurs résidentiels… prenez quelques instants pour réfléchir à votre travail… maintenant, considérez ces extraits d’un article provocateur paru dans appraisalbuzz.com : « Remplissez-vous des formulaires… ou communiquez-vous ? Si vous ne communiquez pas, alors vos… capacités de “ remplissage de formulaire ” sont fonctionnellement désuètes, périmées et désormais inutiles. Pour être payé plus, vous devez montrer que vous valez plus… Faites quelque chose de positif au sujet de votre problème, augmentez vos compétences, vos connaissances et faites plus d’argent. » L’auteur de cet extrait fait la distinction entre les véritables évaluateurs professionnels et ceux qui ont « juste assez de connaissances acquises pour remplir un formulaire d’évaluation, mais pas assez de compétence pour analyser la transaction et répondre aux besoins actuels ». Les rapports d’évaluation sur formulaire peuvent être très avantageux en évaluation résidentielle − permettant un rapport abrégé rapide, tout en assurant que les normes aussi bien que les attentes du client soient respectées. Les clients apprécient le format standardisé, car ils peuvent trouver rapidement l’information qu’ils recherchent. Les évaluateurs, eux, aiment le format ordonné, circonscrit et complet – on met l’information requise et hop, c’est fait ! Malgré tous ces avantages, les formulaires peuvent aussi être victimes d’abus lorsqu’ils donnent lieu à des exercices « remplir les blancs » sans diligence raisonnable adéquate. Les formulaires ont été créés pour s’harmoniser avec les normes de l’ICE, mais c’est ultimement la responsabilité de l’évaluateur de s’assurer que son rapport d’évaluation est conforme à la pratique d’évaluation professionnelle. Une chose assez préoccupante, c’est quand le formulaire se substitue au travail véritablement professionnel. Si le formulaire empêche l’évaluateur de montrer ses connaissances et son expertise, alors un outil puissant peut devenir source d’opportunités d’affaires ratées. Ce cours explore comment les évaluateurs résidentiels peuvent profiter pleinement des formulaires d’évaluation, mais quand même obtenir des résultats professionnels. Devant les défis que posent les CGE et les MAE, les évaluateurs résidentiels doivent repenser la relation de « valeur » – tant pour la crédibilité de leurs conclusions sur la valeur du marché que pour la valeur qu’ils offrent à leurs clients. Les évaluations plus détaillées servent les deux objectifs – non seulement évitez-vous des questions difficiles plus tard, mais vous produisez aussi une évaluation plus élaborée et professionnelle qui répondra mieux aux besoins de votre client et qui justifiera davantage les honoraires souhaités. Gagnant-gagnant ! Ce webinaire examine les zones communes de difficulté dans les rapports d’évaluation sur formulaire et suggère des solutions pratiques pour éviter de tels problèmes.

Conférenciers
Dan Brewer, AACI, P.App, Fellow, Senior Appraiser, Appraisers Canada Inc.

Deana Halladay, CRA, P.App, Owner, Halladay Appraisal Services Ltd.

Mario Musso, AACI, P.App, President, Musso Appraisals & Consulting

Commanditaire:

L'avenir de l'immobilier est les actifs alternatifs

À propos

Scott donnera un aperçu des actifs alternatifs d’un point de vue institutionnel, y compris la vision passée, présente et future des actifs alternatifs, ainsi qu’un examen des actifs alternatifs dans l’immobilier et de la façon dont ce marché d’investissements de billions de dollars transforme notre utilisation et nos investissements dans l’immobilier et ce que cela signifie pour l’industrie de l’évaluation et ses intervenants.

Conférencier

Scott McEwen, AACI, P.App, Sr. VP & Sr. Managing Director, CBRE

Commanditaire:

Le suivi des capitaux mondiaux dans l’immobilier

À propos

Depuis 2000, Real Capital Analytics suit les flux de capitaux transfrontaliers qui entrent dans l’immobilier de placement mondial. Sa série chronologique répertoriant 19 années de données détaillées sur les transactions (dépassant 7,5 millions $) donna à ses utilisateurs un portrait unique des mouvements et des volumes de capitaux. En outre, la firme a mis au point plusieurs outils d’analyse pour dégager les tendances et fournir une orientation stratégique aux décideurs et à leurs conseillers. Steve nous décrira ces tendances et ces outils, particulièrement en ce qui touche les capitaux immobiliers entrants et sortants au Canada.


Conférencier

Steve Williams, Executive Managing Director, Real Capital Analytics

12 h - 13 h Dîner de reconnaissance des bénévoles et des nouveaux membres désignés

Joignez-vous à vos collègues pour le déjeuner et célébrez les nouveaux membres, les bénévoles et les lauréats des citations du président.

Commanditaire:

13 h - 14 h 30 Rapports d'analyse de marché - Le quand, comment et pourquoi

À propos

Les gouvernements à tous les paliers veulent s’assurer que leurs décisions en matière de biens immobiliers sont prudentes sur le plan financier et représentent la meilleure valeur pour les contribuables. La contrepartie totale reçue ou versée par l’un de ces gouvernements doit être justifiée par rapport à la valeur marchande ou au loyer du marché d’un bien immobilier. Les rapports d’analyse de marché évaluent la propriété visée, les transactions comparables, les propriétés concurrentes et les conditions du marché pour documenter un niveau équitable de loyer dans une transaction sans lien de dépendance avec des opinions objectives. Cette séance porte sur la dépendance accrue des sociétés et des gouvernements à l’égard des rapports d’analyse de marché et sur leur importance dans le contexte actuel de la location et de la gestion de portefeuille.  La présentation portera sur les exigences particulières du gouvernement du Canada en matière de rapport d’analyse de marché et expliquera pourquoi elles sont importantes pour ses activités de location et comment elles sont utilisées dans le cours normal de ses activités.  La discussion devrait permettre de bien comprendre la profondeur de l’analyse et de la recherche requises de la part de la professions d’évaluateur lorsque de tel contrats de service sont sollicités.  Un travail servant d’exemple sera présenté, à partir duquel les participants seront invités à poser des questions.  L’objectif du séminaire est de présenter, d’informer et d’inviter la communauté des évaluateurs à s’impliquer davantage dans ce nouveau service d’évaluation.

Conférenciers

Glenn Earle, AACI, P.App, Regional Manager, Valuation Program, Public Services and Procurement Canada

André Morin, AACI, P.App, Chief Appraiser, Public Services and Procurement Canada

Commanditaire:

Comment le système d’information géographique façonne l’avenir

À propos

Location Analytics ne se limite pas à la cartographie et à la visualisation.  Il s’agit de la découverte de données et, grâce à cette découverte, d’une orientation ou d’une action et, à partir de là, de raconter une histoire à votre auditoire, qu’il s’agisse des intervenants  internes ou du public.  Mais quels sont les outils qui vous aident le mieux à découvrir, à analyser et à présenter vos résultats et votre histoire. Nous découvrirons comment le SIG offre des transitions pour que la visualisation simple soit une partie importante de vos opérations, et ce que l’avenir réserve au SIG.

Conférencier

Paul Voegtle, Product Specialist – Location Analytics, Esri Canada

Responsabilité légale et comment rencontrer les normes de diligence attendues

À propos

L’un des plus récents jugements formels sur la responsabilité d’un évaluateur a été prononcé dans la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, rendue dans RBC v. Westech Appraisals, en 2018. L’avocat plaidant et l’expert principal en devoir de diligence parleront des enjeux soulevés dans la poursuite et dépeindront les défis qui attendent tant les évaluateurs que les avocats dans le contexte juridique actuel.

Conférenciers

Allan Beatty, AACI, P.App, Fellow, Senior Associate, Kent Macpherson

Nigel Trevethan, Partner Harper Grey LLP

15 h - 16 h 30 Assemblée générale annuelle et remise des prix

L’assemblé générale annuelle 2019 de l’Institut canadien des évaluateurs aura lieu le vendredi, 7 juin 2019 à 15 h 00 (HAT) au Centre des congrès de St. John’s, 50 New Gower St, St. John’s, NL A1C 1J3. Les renseignements détaillés concernant la diffusion Web seront publiés en avril 2019.

Si vous ne pouvez pas être présent à l’AGA, vous pourrez la suivre en direct sur le Web en vous inscrivant en avril.

18 h 30 - minuit Gala du Souper du Président

Cocktail : 18 h 30 à 19 h
Souper et Cérémonies de remise des prix : 19 h à 21 h
Orchestre Billy and the Bruisers : 21 h jusqu’à tard en soirée

Commanditaire:

8 h 30 - 10 h Cycles immobiliers : Implications pour la consultation en développement et en investissement

À propos

On reconnaît depuis longtemps que les cycles immobiliers sont liés aux cycles commerciaux, mais les caractéristiques des cycles sont différentes pour chaque type de propriété. Un modèle dynamique de cycles immobiliers est présenté et analysé dans le contexte des propriétés résidentielles, de bureaux et industrielles. Dans le passé, l’application des modèles de cycle immobilier était difficile en raison des limites des données du marché et du coût des logiciels. Ces barrières n’existant plus, les évaluateurs peuvent maintenant analyser les biens immobiliers dans le contexte des cycles du marché local. La présentation se termine avec une discussion sur les implications des cycles immobiliers pour la consultation sur le développement et pour les évaluations en contemplation d’investissements.

Conférencier

Terry Brooke, AACI, P.App, Managing Partner, Bourgeois Brooke Chin Associates

Commanditaire:

Pratiques exemplaires dans les médias sociaux

À propos

Les médias sociaux ont pour toujours changé la façon dont le monde partage, se connecte et interagit avec les auditoires et l’information. Plonger sans trop savoir ce qui nous attend peut être écrasant et bâtir un réseau qui apporte une réelle valeur requiert du savoir et des efforts. Cette séance vous fournira l’information nécessaire pour commencer à vous engager dans les médias sociaux, plus précisément sur Twitter, Facebook et LinkedIn.

Conférencier

Paul Hébert, Director, Communications, Appraisal Institute of Canada

Des mégadonnées à l’apprentissage machine : Démystifions les MAE et leur fonctionnement

À propos

Les modèles automatisés d’évaluation (MAE) sont des algorithmes statistiques programmés qui calculent les ajustements utilisés dans les calendriers d’évaluation immobilière ainsi que les estimations complètes de la valeur. Alors que les évaluateurs rencontrent de plus en plus de « mots à la mode » technologiques, comprendre intuitivement chacun − et comment il fonctionne − peut bien être une tâche trop intimidante pour maintenir le rythme. Cette présentation montrera clairement la différence entre les termes suivants utilisés dans l’industrie de l’évaluation et donnera un exemple pratique pour chacun : renseignements artificiels; apprentissage machine; apprentissage profond; mégadonnées; données ouvertes; et science des données. La présentation ouvrira le couvercle de la boîte noire qui renferme les MAE, démontrant même aux membres de l’auditoire comment un simple MAE peut être exécuté rapidement et facilement avec Excel.

Conférenciers

Tim Boncoskey, President, International Association of Assessing Officers

Paul Bidanset, Valuation Research Project Manager, International Association of Assessing Officers

 

10 h 30 - 12 h La monétisation de « Place Capital » à Bonavista, T.-N.

À propos

Bonavista T.-N., l’une des plus vieilles communautés de langue anglaise en Amérique du Nord, a souvent été appelée la « capitale de la morue » au cours des siècles. La richesse qu’a apportée cette pêcherie à Bonavista a permis aux habitants d’aménager un territoire et des bâtiments importants, subsistant encore après plus de quatre siècles. En 1992, la pêche à la morue de l’Atlantique Nord s’est effondrée et Bonavista a été frappée par le chômage et l’émigration, perdant beaucoup de sa vitalité communautaire. Bonavista avait le meilleur paysage bâti historique intact, à l’extérieur de la capitale, avec plus de 1 000 bâtiments patrimoniaux toujours debout. Dans ce paysage bâti sous-utilisé et sous-évalué, John Norman a deviné un grand potentiel immobilier.


Conférencier

John Norman, Chief Operating Officer, Bonavista Living

Les autres professions - Une perspective plus large des changements dans l’industrie

À propos

Des représentants d’autres professions discutent des changements qui se produiront probablement dans leur monde de l’immobilier au cours des 5 à 10 prochaines années. Écoutez le point de vue d’architectes, d’ingénieurs, de gestionnaires d’actifs, d’avocats, de promoteurs et de banquiers participant à cette table ronde.

Conférenciers

Sandy Gibbons, FRAIC, NLAA

David Hearn, MA, LLB

David Lane

Joshua Maillet, CPA, CMA, CFA

Keith Bradbury

Galway : Le récit du projet de développement audacieux d’une nouvelle municipalité

À propos

L’infrastructure routière et d’entretien étant terminée et les maisons et les immeubles commerciaux étant en construction ou déjà occupés, la collectivité de 2 400 acres de Galway à St. John’s, qui fait l’objet d’un plan directeur, est devenue verticale.  Venez écouter les initiés de DewCor raconter comment ils ont passé les 8 dernières années à planifier, à concevoir et à construire ce projet unique qui s’étend sur plusieurs décennies.  Ils évoqueront les obstacles rencontrés et les succès remportés en cours de route lorsque DewCor a changé le visage du développement dans la banlieue ouest de la ville.  Cette présentation riche en informations vous donnera un aperçu de la force motrice de cette nouvelle collectivité passionnante et bien planifiée.

Conférenciers

Craig Hippern, Chief Financial Officer

Andy Carew, Project Manager

Cheryl Walsh, Project Engineer

Commanditaire: 

13 h - 17 h ou 20 h Activité après-congrès

VISITE RUM & RASCALS

L’une des traditions de voyage les plus agréables et les plus anciennes consistent à goûter les alcools et saveurs de la localité. Depuis plus de 500 ans, les rues et points d’observation du vieux St. John’s, Terre-Neuve, ont accueilli les explorateurs, les pirates et les princes du monde. Plus de cinq siècles avant l’arrivée des Européens dans le Nouveau Monde, les Scandinaves ou les Vikings ont visité Terre-Neuve et ont échangé leurs premiers hydromels et bières pour le vin de bleuet indigène. Aujourd’hui, vous vous joindrez à vos hôtes terre-neuviens et aux fantômes de l’histoire, alors que nous lèverons notre verre dans les plus vieilles rues d’Amérique du Nord.

Vous découvrirez les premières tavernes, églises et terrasses d’observation du continent. Vous goûterez au rhum Cabot Tower, en admirant la tour Cabot des hauteurs de la première cité du Nouveau Monde. Ensuite, vous descendrez sous terre pour participer à une tradition de dégustation du porto remontant à 1679 dans de vieilles caves à vin, qui sont aussi l’un des endroits les plus hantés au Canada. Découvrez le rhum Screech, la vodka Iceberg et les vins de baies sauvages subarctiques de Terre-Neuve-et-Labrador. Notre programme Rum & Rascals est une introduction amusante et joyeuse à des siècles de sérieuses espiègleries et de commerce international. Admirez les spectaculaires points saillants de la ville et participez à la tradition plusieurs fois centenaire de goûter les alcools et saveurs locaux dans une escale incontournable.

Votre visite du centre-ville comprendra des immeubles historiques qui firent partie de la garnison britannique, à la Maison du Gouvernement, plusieurs églises et les maisons de bois colorées de style victorien caractéristiques de l’architecture de St. John’s.

 À noter qu’on pourra visiter les points d’intérêt dans un autre ordre que celui décrit ci-dessus, pour éviter la congestion.

Vous voulez continuer la soirée ? Ajoutez un souper traditionnel de poisson-frites immédiatement après la visite. Dans ce cas, la sortie se terminera vers 20 h. Il faut acheter l’option souper à l’avance.

 

PRIX PAR PERSONNE : 65 $ (visite seulement), 95 $ (visite + souper)