Appraisal Institute of Canada

Trouver un
évaluateur

Faits saillants du budget fédéral 2021

Le gouvernement fédéral a déposé son budget 2021, le 19 avril 2021. On peut le consulter ici : https://www.budget.gc.ca/2021/pdf/budget-2021-fr.pdf

Il était historique, car la ministre des Finances, Chrystia Freeland, était la première femme dans l’histoire du Canada à présenter un budget à la Chambre des communes.

Alors que le document de plus de 700 pages nécessite un certain suivi et des précisions, voici quelques engagements qui intéresseront l’industrie de l’immobilier :

– Une taxe annuelle de 1 % sur la valeur des biens immobiliers résidentiels – appartenant à des non-résidents, non-Canadiens – réputés vacants ou sous-utilisés, entrant en vigueur le 1er janvier 2022.

– Outre les subventions pouvant atteindre 5000 $ annoncées dans l’Énoncé économique de l’automne dernier, qui seront livrées par l’entremise de Ressources naturelles Canada, le budget prévoit verser 4,4 milliards $ à la SCHL pour aider les propriétaires à moderniser leurs maisons grâce à des prêts sans intérêt pouvant aller jusqu’à 40 000 $. Les prêts seraient disponibles aux propriétaires et aux locateurs qui effectuent des modernisations identifiées dans une évaluation énergétique autorisée ÉnerGuide. Les évaluations préalables et postérieures peuvent bénéficier à plusieurs consommateurs qui voudront peut-être profiter de ces programmes.

– 63,8 millions $, sur trois ans, à Ressources naturelles Canada, Environnement et Changement climatique Canada et Sécurité publique Canada, pour travailler avec les provinces et les territoires afin de compléter les cartes d’inondation pour les régions à haut risque. Le besoin de cartes d’inondation actualisées au Canada était l’une des recommandations de l’ICE avant l’éclosion de la pandémie, alors que les évaluateurs peuvent aider à identifier les risques d’inondation pour leurs clients avec des données adéquates. Nous sommes très encouragés de voir que le gouvernement fédéral a engagé des fonds dans cette initiative.

– D’autres financements seront accordés au logement abordable, tels 1,5 milliard $ à l’Initiative pour la création rapide de logements, 600 millions $ pour reconduire et étendre le Fonds d’innovation pour le logement abordable ainsi que 315,4 millions $, sur sept ans, pour augmenter les paiements dans le cadre de l’Allocation canadienne pour le logement.

D’aucuns croyaient que le budget contiendrait des mesures destinées à calmer le marché résidentiel en surchauffe, mais, à première vue, il semble que le gouvernement fédéral ait décidé de ne pas intervenir de façon significative – du moins, pour l’instant.

Nous assurerons un suivi et donnerons une rétroaction sur ces différentes mesures lorsqu’elles seront mises en œuvre.

N’hésitez surtout pas à contacter l’équipe de défense des intérêts, à , pour des commentaires, rétroactions ou questions.