Appraisal Institute of Canada

Trouver un
évaluateur

Évaluation immobilière au Canada

Rechercher dans la bibliothèque en ligne



Par Colin B. Johnston, AACI, P.App, président de la Division de la recherche, de l’évaluation et des conseils du Groupe Altus au Canada, et l’un des professionnels prééminents en évaluation et services consultatifs du pays avec spécialisation en biens de calibre d’investissement.

 

La technologie et les données continuent de s’infiltrer dans tous les aspects de toutes les industries et l’immobilier commercial ne fait pas exception. Traditionnellement basée sur l’expérience et le savoir-faire, l’industrie de l’immobilier commercial reconnaît maintenant les avantages d’investir dans la technologie et la valeur des données et des techniques d’analyse.

 

Malgré les grandes améliorations apportées à l’intégration et à la normalisation des données, l’immobilier commercial est toujours loin derrière les autres industries. Nos investissements dans les données et techniques d’analyse accusent du retard par rapport aux autres secteurs au point que notre infrastructure technologique est à peu près au stade de développement de l’industrie des services financiers d’il y a 20 ans. À mesure que notre industrie devient de plus en plus axée sur les données, l’écart se maintient enter les entreprises qui possèdent des données et celles qui savent les utiliser de façon stratégique.

 

Le problème des silos de données

Plus de 80 % des cadres exécutifs de l’industrie interrogés au cours de l’étude de 2016 du Groupe Altus sur l’innovation dans l’immobilier commercial ont indiqué que leurs entreprises pourraient faire d’importantes améliorations si elles parvenaient à éliminer ou à réduire les silos de données par meilleure intégration et normalisation des données. Ceci reflète un immense problème dans l’industrie parce que les silos de données au sein d’une organisation empêchent les entreprises d’avoir un portrait d’ensemble de la situation quand elles prennent des décisions ou conseillent leurs clients.

 

En plus de compromettre l’exactitude des données, les renvois entre bases de données peuvent demander beaucoup de temps; du temps que les entreprises ne peuvent se permettre de perdre alors que la demande des clients augmente. Les clients se tournent vers les évaluateurs pour obtenir des renseignements clairs et en temps réel sur des biens et sur le rendement de leurs placements, tout en demandant des honoraires moindres. L’un des meilleurs moyens dont disposent les entreprises pour faire face à ces pressions croissantes consiste à tirer parti des économies que permettent de réaliser les données et techniques d’analyse.

 

La mise en place d’un logiciel intégré améliorera non seulement la transparence, la vitesse et l’exactitude, mais elle permettra également d’automatiser la collecte des données provenant de divers secteurs de votre entreprise et de diverses sources du marché, libérant ainsi les gens qualifiés de ces tâches longues et pénibles et leur permettant ainsi de consacrer leur temps à offrir des conseils stratégiques et à valeur ajoutée.

 

 

Les avantages de l’étalonnage

L’appétit des clients pour l’évaluation du rendement comparatif des biens a augmenté au cours des dernières années en raison de la compétitivité accrue, voire, dans certains cas, de la volatilité du marché. Le besoin de renseignements évolués d’étalonnage se fait sentir dans toute l’industrie, mais de nombreuses entreprises n’ont pas encore normalisé leurs renseignements d’une manière qui permettrait une meilleure analyse du rendement.

 

Les clients recherchent des données d’étalonnage dans le but de pouvoir prédire ce qui est au-delà de  l’horizon. D’ailleurs, 83 % des cadres exécutifs que nous avons interrogés ont déclaré que leur entreprise retirerait d’importants avantages des améliorations à l’intégration et à la normalisation des données en termes de meilleure compréhension des marchés et des portefeuilles.

 

Un bon exemple est le marché des espaces de bureau à Calgary, marché qui est en chute libre. Les données les plus à jour – montrant des taux d’inoccupation de plus de 20 % et des loyers nettement réduits – n’apprendront rien de nouveau aux clients. Ce qu’ils veulent savoir, c’est quand le marché s’améliorera. Or, la meilleure façon de le savoir est de miner les données collectées lors de périodes précédentes de volatilité dans ce marché. Seules les entreprises possédant les outils d’étalonnage et d’analyse prévisionnelle peuvent s’assurer que les évaluations et les hypothèses sous-jacentes sont exactes en utilisant les courbes appropriées du marché locatif, les projections d’inoccupation, les probabilités de renouvellement, etc.

 

Le degré de cohérence résultant de l’utilisation de solutions de gestion des données reconnues dans l’industrie permettra de générer collectivement des données d’étalonnage plus fiables et plus cohérentes et de donner plus de clarté à l’industrie.

 

L’avenir de la main-d’œuvre en immobilier commercial

L’omniprésence de la technologie dans l’industrie de l’immobilier commercial s’est manifestée de nouvelles façons par suite de l’influx croissant de travailleurs de la génération du millénaire dans l’industrie de l’évaluation. Ces travailleurs ont des attentes très différentes de leur lieu de travail, notamment en matière de technologie. Ayant grandi à une époque où tout devient automatisé, ces jeunes technophiles reconnaissent les obstacles et les inefficacités de faire les choses à la main. Ils veulent travailler pour des compagnies progressives offrant des outils de pointe, dans plusieurs cas des outils qu’ils ont déjà appris à utiliser, tels le logiciel DCF, le SIG, les bases de données de ventes comparables, etc.

 

J’ai récemment vécu cette expérience lors d’une entrevue avec un éveillé candidat de la génération du millénaire qui m’a demandé quelle était la stratégie à long terme de la compagnie en matière de données, les outils auxquels il aurait accès et la formation supplémentaire à laquelle il serait en droit de s’attendre à recevoir. Des questions de ce genre sont une claire indication que nous devons orienter notre industrie vers l’analyse des données si nous voulons attirer des gens de talent. Les entreprises de toutes tailles doivent se tourner vers la technologie.

 

Il est crucial d’investir dans des outils capables de traiter de précieuses données, mais ce n’est qu’un morceau du casse-tête des données et des techniques d’analyse. Les entreprises doivent s’assurer également qu’elles ont des personnes dans leur organisation qui ont une bonne compréhension de la collecte, de la normalisation et de la gestion des données. Pour ce faire, il est essentiel de recruter des gens compétents d’expériences diverses en marge des effectifs ordinaires de candidats issus de programmes dans l’immobilier et les affaires. Notre industrie doit chercher à attirer des professionnels de pensée analytique qui savent comment étudier des données et en dégager des tendances significatives. Notre recherche a démontré que c’est l’un des principaux obstacles que doivent surmonter les entreprises si elles veulent réussir à augmenter leur engagement envers les données et les techniques d’analyse. En effet, plus du tiers des répondants ont reconnu ne pas avoir d’analystes des données qui comprennent comment étudier des données et en dégager des constatations utiles. Bref, l’évaluateur de demain sera probablement passablement différent du modèle d’aujourd’hui.

 

En plus d’embaucher des gens possédant l’expertise technique requise, les entreprises devraient offrir la formation nécessaire aux employés en place, les encourageant à apprendre les techniques d’analyse afin de mieux comprendre et assumer leur rôle en cette période de transition. La majorité des entreprises sont aux prises avec le problème des silos de données, de sorte que leur capacité d’aller de l’avant et dans la bonne direction repose sur la mise en place d’une équipe qui comprend la gestion des données et les nombreux avantages qu’elle offre. 

 

La transformation d’une entreprise traditionnelle en entreprise axée sur les données demande du temps. Pour vraiment innover et tirer parti de la technologie disponible, l’engagement doit venir de la haute direction d’une organisation. À l’heure actuelle, les cadres supérieurs, tant dans les petites que dans les grandes organisations, ne comprennent pas les avantages d’une bonne stratégie de traitement des données. Il est temps qu’ils s’informent à ce sujet. Notre recherche a constaté que 44 % des cadres exécutifs en immobilier commercial sentent ne pas avoir l’appui des membres de la haute direction qui  sont directement engagés dans la recherche de moyens d’utiliser efficacement et stratégiquement la technologie et les données dans leur entreprise. L’engagement de la haute direction est essentiel dans la phase de mise en œuvre des données et techniques d’analyse à la grandeur de l’entreprise; sans la compréhension et l’appréciation de la haute direction de tous les avantages de cette démarche, les entreprises n’auront pas l’appui dont elles ont besoin pour embaucher, former et investir en vue de réussir.

 

L’immobilier commercial étant reconnu comme la quatrième classe de biens, la phase suivante de notre maturation consiste à investir dans la modernisation de notre infrastructure de gestion des données  – y compris dans les outils et les ressources humaines compétentes – ainsi que dans nos capacités d’étalonnage de façon à pouvoir continuer d’attirer et d’absorber les capitaux nouvellement investis aux niveaux historiques des récentes années. Les entreprises qui ne parviendront pas à adopter les technologies et pratiques en vigueur dans les autres classes de biens pourraient être laissées derrière à mesure que l’industrie de l’immobilier commercial continue d’avancer. Au Canada, la communauté des évaluateurs doit s’assurer qu’elle se maintient à l’avant-garde de ces changements technologiques afin que nos clients puissent avoir confiance dans notre capacité de fournir rapidement les bonnes données dans un format compatible avec leurs systèmes.

 

Si l’industrie de l’immobilier commercial a encore beaucoup de chemin à parcourir, le 2016 Altus Group CRE Innovation Report fait ressortir que les entreprises reconnaissent maintenant l’impact transformateur que la mise en priorité et l’investissement dans les stratégies technologies de données peuvent avoir sur leurs affaires en les mettant sur la bonne voie.

 

Pour télécharger la version intégrale du Rapport du Groupe Altus sur l’innovation en immobilier commercial 2016, allez au Altusgroup.com/l’immobilier commercial-innovation-report.

 

                                                                                          -30-