Appraisal Institute of Canada

Trouver un
évaluateur

Répondre à vos préoccupations

L’Institut canadien des évaluateurs (ICE) est un organisme d’accréditation autoréglementé qui a établi un modèle de pratique professionnelle fondé sur des normes, un modèle à la fois responsable, transparent et qui permet de rendre compte au public et aux membres de l’ICE.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec l’ICE à 1-888-551-5521 (sans frais) ou par courriel à l’adresse .

Processus de résolution des plaintes

Le Processus de résolution des plaintes de l’ICE veut maintenir l’excellence de la profession d’évaluateur et des services que les membres de l’ICE rendent au public. Une plainte doit être déposée par écrit en remplissant le Formulaire de plainte inclus dans le Guide à l’intention du consommateur : La pratique professionnelle de l’ICE. L’enquête de l’ICE sur une plainte porte sur la conformité aux Normes uniformes de pratique professionnelle en matière d’évaluation au Canada (NUPPEC).

1 Limites au processus de résolution de plaintes de l’ICE

L’ICE n’enquêtera pas sur des plaintes anonymes.

L’enquête de l’ICE sur une plainte ne fera pas ce qui suit :

  • Arbitrer l’opinion finale sur la valeur indiquée dans un rapport
  • Donner une opinion concernant l’opinion finale sur la valeur indiquée dans un rapport
  • Être un examen technique d’un rapport
  • Recommander une compensation financière
  • Ordonner d’accorder une indemnisation financière au plaignant
  • Examiner les frais ou déboursés d’un membre, ou

L’ICE ne peut pas :

  • Agir comme tribunal,
  • Ordonner de rembourser des sommes d’argent,
  • Accorder des dommages-intérêts,
  • Faire exécuter des ententes contractuelles,
  • Obliger un évaluateur à refaire son rapport,
  • Donner des avis juridiques, ou
  • Arbitrer la valeur.
2 Délai

Selon la nature de la plainte et la gravité des allégations, l’enquête de l’ICE peut prendre plusieurs mois, voire davantage, si la question se rend de plus en plus loin dans le processus.

3 Confidentialité

L’identité du plaignant sera communiquée au membre.

Le plaignant recevra les conclusions et toute sanction imposée relativement à la substance de sa plainte, fournies dans :

  • une Entente de consentement à une sanction,
  • la décision finale rendue par un sous-comité d’arbitrage, ou
  • la décision finale rendue par un jury d’audition du sous-comité d’appel.
4 Demandes de mise à jour du statut

Afin de protéger l’intégrité d’une enquête, on ne peut fournir qu’une information limitée sur ses progrès.

5 Ce que l’ice ne peut pas faire

Il est important de noter que le processus de résolution des plaintes n’offre pas un mécanisme de compensation financière ou de remboursement des frais, et n’oblige pas un évaluateur à refaire son rapport ou à arbitrer l’opinion finale de la valeur. L’ICE ne peut agir au titre de tribunal, ordonner des remboursements, accorder des dommages, imposer des accords contractuels, donner des conseils juridiques, ni arbitrer la valeur de l’opinion finale.

Études de cas en pratique professionnelle [Le contenu ci-dessous est disponible pour consultation.]

It is the AICs goal to provide as much guidance as possible to its members and with this in mind, the following Professional Practice Case Studies are presented below.

*Every effort has been made to protect the identification of individuals and particular files except in cases in which a Professional Practice deciding body has ordered publication; in which case, the member has been named.

Case Summary 1 (en anglais seulement)

General Summary:

This is a consumer complaint related to a report on a single-family dwelling used for the division of assets. The complainant alleged an inflated final estimate of value and the use of inappropriate comparables. The complainant further alleged that the Member had deliberately produced a misleading report.

Case Summary 3 (en anglais seulement)

General Summary:

The complaint concerns an appraisal of land consisting of a number of recreational lots, many of which are leased for a period of several decades. Annual rent rates are negotiated every 5 years. The complainant raised the following concern: the annual lease rate utilized in the report represents an increase of over 500% and is unsupported.

Case Summary 5 (en anglais seulement)

The key allegations in the complaint are summarized as:
1. Improper analysis
2. Non-AIC approved form
3. Error in zoning
4. Error in identification of city
5. Overstated neighbourhood price range
6. No adjustments for location
7. Adjustments are not supported
8. Scope of report is inconsistent with body of report

Case Summary 2 (en anglais seulement)

General Summary:

The complaint was based on the production of a report on a single-family dwelling on a small acreage. The complainant raised a concern that the member, a CRA, P. App, was practicing outside of the scope of the CRA designation.

Case Summary 4 (en anglais seulement)

General Summary:

The complaint is related to appraisal reports on a single-family dwelling and a recreational property. The complainant raised concerns regarding:
1. Inaccurate reports
2. Charging a High fee
3. Refusing to appear in court as an expert witness

Case Summary 6 (en anglais seulement)

The Member completed an assignment beyond the scope of a CRA Designation. The Member is not considered to have met the reasonable appraiser standard in taking the appropriate steps to ensure that the report was co-signed and that the final report was obtained for his work file. The Member lacked the required competence to complete the assignment. The Member changed the intended user multiple times after completing the report.

Case Summary 8 (en anglais seulement)

This case summary details a value-based complaint, which also questions the accuracy of the appraisal report. There was a request to review to determine if there was negligence in the report. The report was signed by a Candidate Member and co-signed by a Member with the AACI, P. App designation.